L’élevage

La mosaïque de milieux représentative des bocages anciens est la conséquence de l’utilisation d’un territoire pour un élevage extensif mais aussi de la continuité dans le temps des modes d’exploitation traditionnels mis en œuvre depuis plusieurs siècles sur le bocage des Antonins.

Les prairies de la réserve destinées au fourrage ou à la litière sont fauchées une fois par an seulement. Cette fauche intervient de façon plus ou moins tardive selon le gradient d’humidité. Il n’y a jamais d’apports organiques. D’autres prairies sont destinées au pacage du petit troupeau de bovins qui se partage de vastes espaces.

img_6525